Share

Vin, bière, spiritueux : qui boit quoi en Europe ?

By Simon, Marie

Vinexpo ouvre ses portes ce dimanche à Bordeaux pour quatre jours. La 19e édition du plus grand salon de vins et de spiritueux au monde est lancée deux semaines avant l’ouverture d’un autre événement tourné vers une boisson alcoolisée: le Mondial de la bière. La première édition parisienne de cet événement créé en 1994 à Montréal commence le vendredi 30 juin. Signe d’un intérêt accru des Français pour cet alcool? Véritable concurrence pour le secteur viticole? Pas vraiment. La consommation de bière reste stable dans l’Hexagone: chaque habitant en boit l’équivalent d’un peu plus de 2 litres d’alcool pur chaque année, ce qui représente environ 20% de la consommation individuelle annuelle, selon les chiffres de l’OMS.

La France préfère définitivement le vin. Tout comme l’Italie, le Portugal… ou le Royaume-Uni! Malgré les chopes englouties dans les pubs britanniques, la bière n’est « que» le deuxième alcool consommé par les sujets de Sa Majesté. L’Allemagne, la Pologne et la Belgique, elles, ne contredisent pas les clichés et optent davantage pour la bière alors que les spiritueux, comme la vodka, ont la préférence très nette des Ukrainiens, des Bulgares ou des Russes.

L’Estonie en tête de classement

Au total, c’est en Estonie que l’on boit le plus d’alcool: chaque Estonien de plus de 15 ans consomme en moyenne près de 15 litres d’alcool pur par an, sous forme fermentée ou distillée. En France, le niveau s’établit à 11,7 litres. Un peu moins qu’en Irlande (11,9 litres) mais un peu plus qu’en Russie (11 litres).

Retrouvez les préférences nationales en matière d’alcool sur notre carte interactive. Cliquez sur chaque pays pour découvrir ce que ses habitants de plus de 15 ans consomment en un an, en équivalent d’alcool pur. Nous avons utilisé les chiffres de l’OMS de 2010, dernière année la plus complète pour comparer les consommations nationales.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.