Share

Le dilemme de la BCE

L’enquête sur la petite Maëlys, introuvable depuis neuf jours en Isère, s’est concentrée mardi sur la maison de l’homme suspecté de l’avoir enlevée : là où il dit avoir fait un aller-retour, la nuit de sa disparition, pour changer un short taché de vin. Cette perquisition du pavillon où le suspect de 34 ans, mis en examen et écroué depuis dimanche, vit avec ses parents à Domessin (Savoie), s’est achevée en début de soirée.

1:02