Share

L'Assembl

By Guichard, Guillaume

Il s’agira sans conteste de la plus grande vague de licenciements de l’histoire de l’Assemblée. Entre 1200 et 1400 collaborateurs vont devoir faire leurs cartons dans la foulée du deuxième tour des législatives. Les députés qui les employaient n’auront toutefois pas à se soucier de leur verser leur indemnité de licenciement, le Palais Bourbon prenant en charge la facture estimée, avant l’élection par les questeurs, à 27 millions d’euros, sur …