Share

Combien les parents ont-ils dépensé pour leurs enfants en 2016?

Combien a coûté un enfant en 2016? Selon le baromètre annuel Conso-Famille* présenté ce mardi par le label «Approuvé par les Familles», les parents ont dépensé en moyenne 800 euros par enfant dans plus d’une famille sur deux, hors alimentation. En 2015, 40% des parents avaient déboursé ce montant qui était en hausse de 6% par rapport à 2014, signe que les familles n’ont pas rogné sur leur budget «enfant» malgré la crise.

Sur ce budget global, trois principaux postes de dépenses accaparent à eux seuls pas moins de 410 euros. Les vêtements et les chaussures restent en tête des achats, suivis des jeux, jouets et loisirs créatifs et, en troisième position, les activités et sorties en famille. À noter que les enfants participent de plus en plus à l’élaboration de la liste de courses, selon ce baromètre. Ils sont partie prenante dans la décision d’achat dans 8 cas sur 10 sur les gros postes de dépenses.

Leur avis pèse naturellement beaucoup dans l’achat des jeux et jouets: les parents et les enfants prennent ainsi la décision ensemble dans 55% des cas. Les enfants ont également leur mot à dire pour les activités en famille (54%) ou l’habillement (51%). C’est pour l’achat des équipements nécessaires à leurs activités que leur avis est le plus déterminant (57%). Les parents, en revanche, se réservent encore l’exclusivité du choix dans quatre domaines: l’alimentation pour le menu des repas (donc, hors petit-déjeuner et goûter), les vacances en famille payantes, l’équipement technologique de la famille et les produits de soin et hygiène.

La consommation pour l’épanouissement des enfants

«En 2017, la consommation prend une place toujours plus officielle dans la vie des familles françaises. Faire les courses sert désormais à éduquer les enfants, sur la valeur des choses, la façon de gérer un budget. L’argent n’est plus un sujet tabou dans les familles», commente Isabelle Mazarguil, présidente de la société de conseil Juniors & Co et fondatrice du label «Approuvé par les Familles». Né en 2013, ce label récompense des produits et services pour enfants testés par un panel de 5000 familles bénévoles. Une distinction qui a été décernée à 92 produits et services entre 2014 et 2017, dans cinq univers de consommation: équipement, hygiène et soin, alimentation, services, produits et loisirs numériques, et jeux et jouets.

«La consommation structure également la manière dont les parents allouent leur temps pour atteindre un objectif ultime: faire des enfants heureux.» Globalement, selon le baromètre, le recentrage des familles autour de l’épanouissement et l’équilibre des enfants est la priorité éducative numéro un des parents depuis quelques années (pour 63% d’entre eux), une tendance renforcée par la crise et la montée du chômage. Cette préoccupation devance ainsi l’éducation à la politesse (11%) ou encore la réussite scolaire (6%).

Cela explique notamment pourquoi les parents ont non seulement décidé de consacrer plus de temps à leurs enfants pour des activités familiales (en moyenne 6 heures par semaine et par enfant), mais aussi de ne pas lésiner sur les dépenses de consommation. «Les familes consacrent un gros budget aux sorties et activités familiales, afin d’atteindre leur objectif d’épanouissement de l’enfant. Ces dépenses augmentent d’année en année», confirme Isabelle Mazarguil.

* Étude réalisée auprès d’un échantillon représentatif de la population française, composé de 595 foyers avec des enfants de 6 à 12 ans du 4 au 11 août 2016.